23/05/2011

BONJOUR LES AMIS...RECUL CE MATIN -1.5%

Pour Peter Dixon, stratégiste chez Commerzbank, cela fait près de six semaines que les marchés restent dans la même fourchette de fluctuation, les résultats positifs publiés par les entreprises ayant compensé les incertitudes liées à la crise des dettes souveraines.

"Les investisseurs pensent que ce n'est pas le moment de céder des actions, mais ils hésitent à prendre de nouveaux risques", explique le stratégiste.

Les contrats à terme de Wall Street s'inscrivent en baisse lundi. Les principaux indices américains ont connu leur troisième semaine consécutive de recul, affectés par les inquiétudes concernant la dette de la Grèce et par les résultats décevants de Gap et Aeropostale, qui suscitent des interrogations sur les dépenses des ménages.

Fitch Ratings a abaissé vendredi de trois crans la note souveraine de la Grèce.

Plusieurs résultats d'entreprises seront attendus cette semaine aux Etats-Unis, notamment ceux de Medtronic Inc. (MDT) et Costco Wholesale Corp. (COST). Les marchés surveilleront également cette semaine les chiffres révisés du produit intérieur brut américain pour le premier trimestre, ainsi que les commandes de biens durables.

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8 se réuniront cette semaine à Deauville.

 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient commencer la séance en hausse lundi, tandis que les investisseurs attendent de nouveaux indicateurs économiques et surveillent la situation des dettes souveraines dans la zone euro, tout en évaluant la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt au Royaume-Uni.

Les enquêtes à paraître cette semaine sur l'activité et le sentiment économiques dans la zone euro ainsi que le climat des affaires en Allemagne devraient mettre en évidence un ralentissement de la croissance dans la région, selon les économistes interrogés par Dow Jones Newswires. Si les indices PMI de la zone euro ressortent effectivement en recul, cela pourrait réduire les anticipations d'un relèvement des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne en juillet, et entraîner des turbulences sur les marchés des changes et des taux, selon Jonas Olavi, chez Nordea.

Les pressions vendeuses sur les obligations espagnoles remettent en question l'idée que l'Espagne est considérée séparément des autres pays périphériques, souligne Daniel Katzive, stratégiste devises chez Credit Suisse. Le coût des CDS à cinq ans sur les obligations du pays a atteint 261 points de base vendredi, contre 226 points de base le 16 mai, selon Markit.

Le Royaume-Uni devrait se préparer à un relèvement progressif des taux d'intérêt au cours des deux prochaines années, a déclaré l'économiste en chef de la Banque d'Angleterre Spencer Dale. Dans un entretien publié samedi par le Financial Times, il s'est déclaré favorable à un relèvement immédiat des taux, bien que la reprise soit encore fragile.

Les prix des obligations du Trésor américain sont en hausse lundi, après une nouvelle détérioration vendredi sur le front de la dette grecque, qui a conduit de nombreux investisseurs à privilégier la sécurité des emprunts d'Etat américains.

Fitch a abaissé la note de la Grèce à B+ vendredi, soit quatre crans en dessous de la catégorie investissement, et a placé le pays sous surveillance négative. La ministre française de l'Economie Christine Lagarde a de son côté averti que la Grèce risquait de se retrouver en défaut de paiement si elle n'en faisait pas plus pour assainir ses finances publiques.

 

CHANGES

L'euro est en baisse lundi matin, pénalisé par la détérioration de la situation en Grèce alors que les craintes d'un défaut sur la dette souveraine du pays s'accentuent. La monnaie unique est également affectée par la dégradation, annoncée samedi, de la perspective de S&P sur la note souveraine de l'Italie de stable à négative, et par la crainte d'une contagion à l'Espagne des difficultés de la Grèce.

Le Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a exclu l'organisation d'élections législatives anticipées, après la défaite du Parti socialiste à l'issue des élections régionales qui ont eu lieu dimanche en Espagne. Le dirigeant a affirmé qu'il continuerait à se concentrer sur ses projets de réformes destinés à favoriser la croissance économique du pays.

La livre sterling, qui s'inscrit en baisse face au dollar mais en hausse par rapport à l'euro, devrait être prise entre deux feux cette semaine, dans un contexte d'aversion générale au risque et de signaux suggérant une hausse des taux d'intérêt. Les investisseurs surveilleront de près le discours, prévu à 14h30, du gouverneur adjoint de la Banque d'Angleterre, Paul Tucker.

 

PETROLE

Les prix du pétrole fléchissent lundi, les investisseurs étant préoccupés notamment par la faiblesse de la demande américaine, indiquent des analystes.

Vers 07h00, le contrat de référence de New York, sur le brut léger doux pour livraison en juillet, perdait 1,78 dollar à 98,32 dollars le baril. A 06h00, le contrat sur le Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet abandonnait 70 cents, à 111,69 dollars le baril.

"Les prix du pétrole brut fléchissent, la reprise économique américaine s'essoufflant, ce qui risque d'entraîner une baisse de la demande de carburant", explique Ker Chung Yang, analyste matières premières chez Phillip Futures à Singapour.

Les opérateurs attendent la réunion semestrielle des ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole qui se tiendra le 8 juin à Vienne.

"On se rapproche de la réunion de l'Opep prévue la première semaine de juin, qui sera attentivement surveillée par le marché", souligne Ker Chung Yang.

  INDICES A 10H38...

BEL 20 * 2684.22 -33.79 -1.24 %  
AEX 25 * 343.42 -4.82 -1.38 %  
CAC 40 * 3922.99 -67.86 -1.70 %  
Euronext 100 * 702.41 -10.50 -1.47 %  
Next 150 * 1736.72 -22.07 -1.25 %  
DAX 30 7126.61 -140.21 -1.93 %  
MIB 30 20,595.39 -641.48 -3.02 %  
IBEX 35 10048.00 -178.60 -1.75 %  
SMI 6,445.06 -85.55 -1.31 %  
SLI 1,005.31 -15.72 -1.54 %  
SPI 5,944.31 -68.98 -1.15 %  
FTSE™ 100 5842.10 -106.39 -1.79 %  
Dow Jones * 12,512.04 -93.28 -0.74 %  
Nasdaq 100 2,351.43 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,803.32 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,085.34 -19.31 -1.75 %  
OMX Helsinki 25 2,530.62 -47.64 -1.85 %  
OMX Stockholm 30 1,143.21 -23.85 -2.04 %  
OMX Copenhagen 20 454.91 -7.35 -1.59 %
LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.4009 -1.05%
Euribor 1 an 2.159 0%
Gold Index 1510.60 -0.06%
Pétrole (New York) 97.93 -2.17

10:40 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.