12/05/2011

BONJOUR LES AMIS..

 

ACTIONS
 
Les Bourses européennes sont attendues en baisse jeudi à l'ouverture. Le secteur technologique, notamment, devrait pâtir de la morosité des perspectives annoncées mercredi soir par Cisco. Les valeurs minières et énergétiques resteront sous le feu des projecteurs, les prix des matières premières évoluant jeudi de manière contrastée jusqu'à présent.
 
Selon IG Markets, le FTSE devrait abandonner 31 points à l'ouverture, à 5.945 points, tandis que le DAX céderait 33 points à 7.462 points, et le CAC, 30 points à 4.028 points.
 
"En ce qui concerne l'Europe, 225 entreprises sur 600 ont publié leurs résultats, et 148 dépassent les attentes des analystes", note Stephen Pope, de Spotlight Ideas. "Cinquante-huit pour cent ont présenté des résultats supérieurs aux prévisions. Ces résultats ont dans l'ensemble contrebalancé l'inflation en Chine et les décisions que pourrait prendre la banque centrale chinoise", explique-t-il.
 
La Grèce constitue cependant un grain de sable dans l'engrenage. Richard McGuire, stratégiste obligataire de Rabobank à Londres, évoque le risque d'un "effet domino" à travers le système financier, similaire aux suites de l'effondrement de la banque Lehman Brothers, si la crise n'était pas bien gérée.
 
Les contrats à terme de Wall Street sont orientés à la baisse jeudi, après un mouvement de vente à Wall Street mercredi, qui a particulièrement touché les valeurs énergétiques, pénalisées par la hausse beaucoup plus forte que prévu des stocks de brut et d'essence annoncée aux Etats-Unis.
 
Cisco Systems Inc. a annoncé une nouvelle baisse de ses bénéfices trimestriels, et a indiqué qu'il comptait à nouveau réduire ses effectifs.
 
Les marchés d'actions asiatiques ont trébuché jeudi, après le mouvement de vente à Wall Street provoqué par la forte baisse des prix des matières premières. Les inquiétudes sur le front de la dette européenne ont profité au dollar. Les valeurs du secteur des matières premières ont été malmenées, les cours du pétrole ayant chuté à New York à cause du renforcement du dollar, et de données faisant apparaître un ralentissement de la demande aux Etats-Unis et en Chine.
 
 
 
OBLIGATIONS
 
Les Bunds et les gilts pourraient ouvrir sur une note contrastée jeudi, tandis que les marchés ajustent leur exposition au risque, avec en ligne de mire à nouveau les problèmes de dette de la zone euro.
 
L'actuel ministre des Finances finlandais et chef de la Coalition nationale, Jyrki Katainen, a annoncé mercredi que son parti avait conclu un accord avec les sociaux-démocrates en vue d'adopter le plan d'aide au Portugal et de durcir les conditions de participation du pays à de futurs sauvetages.
 
Le groupe de travail parlementaire chargé d'élaborer la position finlandaise devrait recevoir une proposition du gouvernement lui permettant de prendre une décision vendredi sur le plan d'aide au Portugal, qui requiert l'appui de chacun des 17 pays de la zone euro, dont la Finlande.
 
Au Royaume-Uni, les investisseurs surveilleront les chiffres de la production industrielle du pays ce jeudi.
 
Les obligations du Trésor américain évoluent peu jeudi. Le marché a été dopé mercredi par la recherche de valeurs sûres après les mouvements de vente enregistrés sur les matières premières. Les emprunts du Trésor ont également tiré profit du succès rencontré par l'adjudication d'obligations à 10 ans, avant la vente de 16 milliards de dollars de titres à 30 ans jeudi.
 
 
 
CHANGES
 
L'euro progresse très légèrement jeudi matin, tandis que les investisseurs restent concentrés sur les difficultés de la Grèce et des autres pays périphériques de la zone euro.
 
"Le mouvement de vente sur l'euro s'est interrompu, mais les incertitudes entourant le dossier des dettes souveraines dans la zone euro restent un handicap pour la monnaie unique", déclare Tomohiro Ishikawa, de Chuo Mitsui Trust and Banking.
 
"Les inquiétudes au sujet des dettes souveraines continuent de peser sur l'euro, alors que la Grèce a été paralysée par une grève générale" mercredi, observe pour sa part Michael Hewson, de CMC Markets à Londres.
 
Les opérateurs cherchent à déterminer "si les problèmes de la zone euro justifient que la monnaie unique perde encore du terrain, ou si son récent recul est une opportunité d'achat", observe quant à lui Simon Denham, de Capital Spreads.
 
La livre sterling ne monte que légèrement jeudi face au dollar, l'effet du durcissement de ton de la Banque d'Angleterre au sujet de l'inflation étant contrebalancé par le peu de goût des investisseurs pour le risque actuellement.
 
 
 
PETROLE
 
Les cours du pétrole se redressent jeudi matin, après avoir fortement baissé mercredi en réaction aux signes d'un affaiblissement de la demande d'or noir aux Etats-Unis et en Chine, qui sont les deux plus gros consommateurs de pétrole au monde, observent des analystes.
 
A 06h00, le contrat de juin sur le Brent de la mer du Nord prenait 93 cents, à 113,50 dollars le baril. Vers 07h00, le contrat de juin sur le brut léger doux du Nymex s'adjugeait 1,13 dollar, à 99,34 dollars le baril.
 
"On constate un rebond après d'importants mouvements de vente", note Ong Yi Ling, analyste chez Phillip Futures à Singapour.
LES INDICES A 9H37...
BEL 20 * 2,717.00 -2.31 -0.08 %  
AEX 25 * 357.32 -3.23 -0.90 %  
CAC 40 * 4,023.20 -34.88 -0.86 %  
Euronext 100 * 718.83 -4.89 -0.68 %  
Next 150 * 1,778.88 -10.91 -0.61 %  
DAX 30 7429.04 -66.01 -0.88 %  
MIB 30 21,847.30 -183.86 -0.83 %  
IBEX 35 10455.70 -75.80 -0.72 %  
SMI 6,527.59 -35.23 -0.54 %  
SLI 1,026.57 -6.75 -0.65 %  
SPI 6,020.72 -30.11 -0.50 %  
FTSE™ 100 5934.73 -41.27 -0.69 %  
Dow Jones * 12,630.03 -130.33 -1.02 %  
Nasdaq 100 2,393.08 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,845.06 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,102.49 -5.45 -0.49 %  
OMX Helsinki 25 2,597.03 -14.79 -0.57 %  
OMX Stockholm 30 1,168.15 -5.64 -0.48 %

LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.4225 0.19%
Euribor 1 an 2.141 0%
Gold Index 1494.20 -0.66%
Pétrole (New York) 98.10 -0.11%
 

09:38 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.