12/05/2011

10h10....

La Bourse de Paris recule, la baisse du pétrole pèse :

 


La bourse de Paris
© AFP/Archives  Jacques Demarthon

 

La Bourse de Paris était en baisse de 0,88% jeudi dans les premiers échanges, au lendemain d'une nouvelle correction du pétrole et d'un recul de l'euro, affecté par la situation budgétaire en Grèce.

 

A 09H28 (07H28 GMT), le CAC 40 perdait 34,71 points à 4.023,37 points.

 

Le cours du pétrole a fortement dévissé mercredi pour la deuxième fois en une semaine, le baril retombant brusquement sous la barre des 100 dollars à New York, ce qui ravive les inquiétudes sur la solidité de la croissance mondiale.

 

Les matières premières seraient-elles "le talon d'Achille de la Bourse ?", s'interroge Christian Parisot, économiste chez Aurel.

 

"La forte hausse des stocks de pétrole et d?essence aux Etats-Unis a envoyé un signal négatif" au marché, commentent pour leur part François Duhen et Benoît Rodriguez du CM-CIC Securities.

 

"Nous sommes actuellement à un point où les effets négatifs de la hausse des prix commencent à se faire ressentir dans l?économie réelle et à être lisibles dans les statistiques", estiment-ils.

 

La question de la situation budgétaire hellénique, qui entraîne l'euro à la baisse face au dollar, pesait également sur le moral des opérateurs, 37 des 40 valeurs de l'indice phare de la place parisienne étant dans le rouge.

 

Le secteur pétrolier et parapétrolier souffrait de la baisse des prix de l'or noir. Total, poids lourd de la cote, perdait 0,94% à 41,15 euros et Technip 0,91% à 70,58 euros. Hors CAC 40, Bourbon cédait 3,52% à 33,07 euros.

 

Lafarge prenait 1,38% à 46,34 euros après l'annonce de la cession de ses activités ciment et béton dans le sud-est des Etats-Unis au conglomérat colombien Cementos Argos, sur la base d'une valeur d'entreprise (incluant les dettes) de 760 millions de dollars.

 

EDF était en timide hausse (+0,23% à 28,68 euros) après avoir confirmé ses objectifs de résultat brut d'exploitation (Ebitda) pour 2011 malgré un chiffre d'affaires au premier trimestre en léger recul.

 

Natixis grignotait 0,69% à 3,93 euros après avoir enregistré un bénéfice trimestriel légèrement supérieur aux attentes, en baisse de 12%.

 

Hors CAC 40, Thales reculait de 3,71% à 29,10 euros, affecté par un effondrement de 18% des prises de commandes en raison notamment de l'instabilité au Moyen-Orient.

10:11 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.