02/05/2011

16H55..ON RESTE EN VERT...

  • AFP le 02/05/2011 à 16:36

Wall Street monte, saluant la mort d'Oussama Ben Laden :

 


La NYSE à New York
© AFP/Getty Images/Archives  Spencer Platt

La Bourse de New York évoluait en hausse lundi matin, saluant l'annonce de la mort du chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden: le Dow Jones gagnait 0,34% et le Nasdaq 0,22%.

Vers 14H15 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 43,90 points à 12.854,44 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 6,23 points à 2.879,77 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait de 0,35% (4,83 points) à 1.368,44 points.

Vendredi, Wall Street avait fini en hausse malgré des indicateurs économiques mitigés et la chute de Microsoft, bouclant sa plus forte progression mensuelle de l'année. Le Dow Jones était monté de 0,37%, le Nasdaq de 0,04% et le S&P 500 de 0,23%.

"A très court terme, et selon les événements qui se produiront dans les deux prochaines semaines, (l'annonce) dope le moral et clôt un chapitre, même si l'histoire n'est pas terminée", a observé Howard Silverblatt, analyste pour Standard and Poor's.

"C'est très symbolique", particulièrement pour le monde de la finance, a souligné l'analyste: la Bourse de New York se trouve à quelques encâblures seulement de Ground Zero, où s'élevaient les tours jumelles du World Trade Center détruites par des avions lors des attentats du 11 septembre 2001.

Le président américain Barack Obama a annoncé solennellement dimanche soir la mort d'Oussama Ben Laden lors d'une opération menée par des forces spéciales américaines dans une villa du Pakistan. Mais il a appelé à "rester vigilant", assurant qu'Al-Qaïda continuait à menacer les Etats-Unis.

"Si un autre événement devait intervenir, comme une attaque de représailles, le marché réaliserait rapidement que le risque reste présent", a tempéré M. Silverblatt.

Le marché, qui évoluait à ses plus hauts niveaux depuis 2008, avant la crise financière, poursuivait sa progression pour la première séance du mois, une journée traditionnellement vue comme positive alors que de nouvelles liquidités affluent, a par ailleurs souligné Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Les indicateurs publiés en milieu de matinée se sont révélés meilleurs qu'attendu.

L'activité manufacturière a légèrement ralenti aux Etats-Unis en avril, selon l'indice ISM, mais moins que prévu. A 60,4%, l'indice reflète le maintien du dynamisme des usines du pays.

Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont, elles, rebondi en mars après leur point bas de février, tirées par le secteur du logement.

Côté entreprises, le marché était animé par plusieurs annonces de rachat.

Le secteur du charbon était sous les feux des projecteurs après le rachat d'International Coal Group (+30,64% à 14,41 dollars) par son rival Arch Coal (+0,35% à 34,42 dollars), qui donnera naissance au deuxième producteur de charbon à coke aux Etats-Unis. Arch propose 14,60 dollars par action de sa cible.

Le groupe israélien Teva (+3,06% à 47,13 dollars), numéro un mondial des médicaments génériques, a proposé d'acheter de manière amicale le groupe biopharmaceutique Cephalon (+5,59% à 80,88 dollars), en butte depuis des semaines aux visées hostiles de son concurrent canadien Valeant (-6,38% à 49,27 dollars). Le groupe israélien et le groupe canadien ont tous les deux des actions cotées à New York.

Le groupe français PPR a lancé une offre publique d'achat amicale sur le spécialiste des sports extrêmes Volcom (+23,74% à 24,39 dollars), proposant 24,50 dollars par action.

Le groupe de chimie DuPont (+0,09% à 56,84 dollars) a relevé une dernière fois son offre sur le groupe danois d'agroalimentaire et de biotechnologies Danisco, à 6,6 milliards de dollars, prolongée jusqu'au 13 mai.

Le marché obligataire était presque stable. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'établissait à 3,295% contre 3,296% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,403% contre 4,406%.

16:56 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.