28/03/2011

INDICES INCHANGES à 18H17

de l'INVESTISSEUR...

 

Wall Street s'étire quelque peu vers le haut, inspiré par les dépenses des consommateurs américains. Le cours du pétrole est lui en repli. La Banque centrale américaine soupèse de réduire les injections de liquidités sur le marché puisque l'économie se reprend. Vers 17h45, les indices américains s'améliorent de 0,2%. En Europe, les bourses ont tendance à se rapprocher de leur niveau de clôture de vendredi. La victoire des verts aux élections en Allemagne a dopé le cours des énergies alternatives, vent et soleil. Solarworld gagne plus de 8%. PNE Wind plus de 14% et Vestas Wind Systems presque 5%. A Paris, Alcatel-Lucent se sent des ailes (+8%) après un conseil d'achat de Goldman Sachs. Goldman Sachs est aussi à la base de la hausse de Nokia (+4%). A Bruxelles, le Bel 20 s'apprécie de 0,07%. KBC s'apprécie de 1,9% et AB InBev perd lui de 1,3%. Sur le marché élargi, Agfa-Gevaert recule de 2,6%, handicapé par le renchérissement du prix de l'argent. Le promoteur immobilier VGP monte à nouveau de 5%. Le cours de l'or recule de près de 1% à 1.420 USD/once. Sur les marchés obligataires, les cours lâchent du lest. De ce fait le rendement à 10 ans de la plupart des pays monte d'une fraction. Le Portugal fait exception, son taux grimpe de 0,14%.

  • AFP le 28/03/2011 à 18:14

La Bourse de Paris digère son rebond de la semaine passée :



Le Palais Brongniart, siège historique de la Bourse de Paris.
© AFP/Archives  Stéphane de Sakutin

La Bourse de Paris a terminé lundi en très légère hausse, le CAC 40 avançant de 0,12%, dans un marché reprenant son souffle après avoir rebondi de plus de 4% la semaine passée.

L'indice vedette a pris 4,57 points à 3.976,95 points dans un volume d'échanges étriqué de 2,416 milliards d'euros.

Sur les autres grande places financières en Europe, Francfort a cédé 0,11% tandis que Londres a avancé de 0,06% et l'Eurostoxx 50 de 0,12%.

Comme pendant la séance de vendredi, le marché parisien a évolué dans des marges étroites et autour de l'équilibre.

Plusieurs facteurs ont favorisé cet attentisme, selon Arnaud de Champvallier, directeur de la gestion chez Turgot AM: "les marchés sont attentifs à ce qui se passe au Japon et en Libye, ils digèrent ce qui se passe en Europe, le résultat des cantonales en France et du scrutin régional en Allemagne".

Les inquiétudes sur le risque nucléaire au Japon ont regagné du terrain alors que l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima a reconnu que de l'eau fortement radioactive s'était échappée des bâtiments des réacteurs. Ces craintes ont favorisé lundi un regain d'intérêt pour les valeurs vertes comme Theolia (+12,30% à 1,37 euro) et EDF Energies Nouvelles (+4,96% à 37,68 euros).

En Libye, les forces rebelles ont repris les ports pétroliers de Brega et Ras Lanouf, ce qui a permis une détente des prix du pétrole.

Mais les investisseurs surveillent avant tout l'évolution du "printemps arabe" et le risque de contagion aux pays du Golfe, a souligné le gérant.

D'un point de vue technique, le marché bute sur le seuil des 4.000 points et se demande "comment aller plus haut compte tenu des incertitudes au Japon et dans le monde arabe". "Il faudrait que la confiance revienne, que les indicateurs macroéconomiques soient solides, notamment en ce qui concerne l'emploi", a estimé M. de Champvallier. Les statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis doivent être publiées vendredi.

Lundi, les indicateurs n'ont pas soutenu la séance mais ont été globalement positifs: les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 0,7% en février et les promesses de vente de logements ont rebondi (+2,1%) après deux mois de baisse.

Côté valeurs, Alcatel-Lucent a caracolé en tête du CAC 40 (+7,94% à 4,09 euros), soutenu par une note positive de Goldman Sachs qui est passé à l'achat.

Le titre a enregistré la plus forte progression du CAC 40 depuis le début de l'année, avec un bond de quelque 87%.

A l'inverse, Veolia Environnement a reculé de 1,99% à 21,67 euros, affaibli par les analystes de Bofa-Merrill Lynch qui sont passés à "neutre" contre "acheter" auparavant sur la valeur.

Les titres du secteur automobile ont été à la peine: Renault a reculé de 1,06% à 37,48 euros et parmi les équipementiers, Faurecia a cédé 2,03% à 25,10 euros et Valeo 1,27% à 40,42 euros.

GDF Suez a progressé de 0,45% à 27,89 euros. A la suite de la demande de GDF, les prix vont augmenter de 5,2% au 1er avril, portant l'augmentation des prix à plus de 20% depuis un an et plus de 60% depuis 2005.

Hors CAC 40, Nexans a grimpé de 4,67% à 67,73 euros alors que le chilien Madeco va porter sa participation de 9% à 20% dans le capital du fabricant de câbles pour en devenir un partenaire de long terme. Cet accord est vu comme un gage de confiance par le marché.

Le titre Maurel & Prom a gagné 5,56% à 13,58 euros, les investisseurs ayant choisi de privilégier l'augmentation des réserves pétrolières et d'ignorer la hausse des charges qui va grever les comptes 2010 du groupe

LibelléDernierVar.Ouv.
CAC 40 3976.95(c) 0.12% 3966.77(c)
ESTX50 EUR P 2914.76 0.12% 2908.53
DOW JONES 12247.19 0.22% 12221.19
Nasdaq Comp 2746.29 0.12% 2752.33
Nikkei 225 9478.53(c) -0.60% 9541.76(c)

18:20 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.