17/03/2011

JAPON...9H20

La course contre la montre se poursuit au Japon où les autorités tentent de refroidir des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima.

La course contre la montre se poursuit au Japon où les autorités tentent de refroidir des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Le Japon a également l'immense tâche de porter secours aux 500.000 sinistrés du séisme et du tsunami qui ont déjà fait plus de 14.000 morts et disparus. Mais le monde est pessimiste et un nombre croissant de pays demandent à leurs ressortissants de s'éloigner de la zone à risques, et même de Tokyo.

Le séisme et le tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon le 11 mars ont fait 5.178 morts et 8.606 disparus, selon un nouveau bilan officiel provisoire établi jeudi par la police nationale.

Le nombre des blessés s'établit à 2.285, selon ce bilan. Plus de 88.000 maisons et bâtiments ont été complètement ou partiellement détruits.

Risque de coupure de courant à grande échelle

La partie est du Japon risque jeudi une coupure d'électricité à grande échelle si la consommation n'est pas réduite, la production étant amoindrie du fait des dégâts causés aux centrales nucléaires par le séisme, a averti le ministre de l'Industrie.

A cause de la vague de froid qui touche aujourd'hui l'est du Japon, la consommation électrique a fortement augmenté, malgré les interruptions géographiques planifiées, a expliqué Banri Kaieda lors d'un point de presse.

La température a très nettement baissé depuis mercredi soir dans les régions desservies par la compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO) qui exploite les installations nucléaires de Fukushima, arrêtées depuis la catastrophe de vendredi.

Si les entreprises et citoyens ne font pas tous les efforts pour minimiser leur consommation électrique, la mégapole de Tokyo pourrait être plongée dans le noir jeudi soir.

"Ce matin déjà, la consommation était déjà presque égale à la production, ce qui signifie que ce soir et cette nuit, au moment des pics traditionnels de consommation, les besoins pourraient excéder largement l'offre, et engendrer une imprévisible coupure de courant à grande échelle", a-t-il prévenu.

"Pour éviter cette situation, je demande aux entreprises comme aux citoyens d'éteindre systématiquement tous les appareils électriques allumés inutilement ou dont l'usage n'est pas indispensable", a imploré le ministre.

TEPCO a déjà mis en oeuvre depuis lundi un dispositif de coupures planifiées à l'avance et réparties par sections géographiques afin de réguler la demande. Toutefois, ces mesures de précaution pourraient ne pas suffire cette nuit, à cause de la consommation des systèmes de chauffage électriques.

Les hélicoptères larguent de l'eau sur les réacteurs 3 et 4

Au sixième jour après le séisme et le tsunami qui ont provoqué l'arrêt de la centrale et une panne de son système de refroidissement, des hélicoptères ont largué de l'eau sur les réacteurs 3 et 4 pour tenter de prévenir un accident nucléaire majeur.

Le rétablissement de l'électricité pourrait permettre de remettre en route les pompes refroidissant les réacteurs et de remplir les piscines dans lesquelles sont entreposées des barres de combustible irradiées.

Les appareils, de type CH-47 Chinook, ont survolé la centrale et largué à quatre reprises 7.500 litres d'eau sur les réacteurs endommagés 3 et 4, selon les images.

Aucune information n'était disponible dans l'immédiat pour déterminer si l'opération, menée dans un ciel sans nuage, avait réussi.Cette opération, qui devrait se poursuivre, est tentée par la compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO), exploitant de cette installation nucléaire en proie à une escalade de problèmes graves. Il s'agit d'éviter que le combustible usagé du réacteur 4, actuellement hors d'eau, ne devienne extrêmement dangereux et n'entraîne un accident majeur.

Ces barres de combustibles usés, qui continuent de dégager beaucoup de chaleur, se trouvent dans une piscine située dans la partie supérieure du réacteur arrêté pour maintenance bien avant le séisme et le tsunami dévastateur.Le réacteur 3 a également été endommagé par une explosion d'hydrogène survenue lundi. Le toit et certaines parois du bâtiment extérieur ont été soufflées tandis que l'enceinte de confinement a peut-être été endommagée.

Une précédente tentative d'utiliser des hélicoptères avait été abandonnée mercredi en raison d'un niveau de radioactivité trop élevé au dessus de la centrale.

Les autorités envisagent également d'utiliser jeudi un camion-citerne muni d'un canon à eau pour arroser le réacteur 4.

Un engin spécial de la Police municipale de Tokyo est arrivé à proximité du site dans la nuit de mercredi à jeudi, afin de mettre en oeuvre ce recours technique inédit.

TEPCO a expliqué jeudi que sa priorité était de rétablir l'alimentation électrique afin d'activer à nouveau les systèmes de refroidissement, tombés en panne à la suite du séisme de magnitude 9 et du tsunami de vendredi.

"Nous ne pouvons dire quand cela sera fait mais nous voulons rétablir le courant le plus rapidement possible", a indiqué Naohiro Omura, un porte-parole, à l'AFP."Si cela marche, nous serons en mesure d'activer plusieurs pompes électriques et déverser de l'eau dans les réacteurs et les piscines de combustibles usagés", a-t-il ajouté.

Pour cela, TEPCO travaille avec la compagnie d'électricité Tohoku Electric Power, qui dessert la région du nord-est du Japon.

INDICES A 9H28..

BEL 20 * 2542.50 19.54 0.77 %  
AEX 25 * 345.91 2.71 0.79 %  
CAC 40 * 3729.88 33.32 0.90 %  
Euronext 100 * 672.83 5.25 0.79 %  
Next 150 * 1620.03 8.89 0.55 %  
DAX 30 6547.21 33.37 0.51 %  
MIB 30 20,897.40 60.63 0.29 %  
IBEX 35 10090.70 -1.90 -0.02 %  
SMI 6,028.22 6.67 0.11 %  
SLI 961.69 1.32 0.14 %  
SPI 5,481.98 15.16 0.28 %  
FTSE™ 100 5617.02 18.79 0.34 %  
Dow Jones * 11,613.30 -242.12 -2.04 %  
Nasdaq 100 2,202.97 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,616.82 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,020.74 7.24 0.71 %  
OMX Helsinki 25 2,470.10 18.96 0.77 %  
OMX Stockholm 30 1,061.80 6.35 0.60 %  
OMX Copenhagen 20 449.13 0.60 0.13 %  


09:28 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.