01/03/2011

POSITIF à 9H35...

DJIA             12.226,34 points  +0,79%


Nasdaq            2.782,27 points  +0,04%
S&P 500           1.327,22 points  +0,56%
 
Nikkei 225       10.754,03 points  +1,22%
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport au cours à 22h50
 
USD/JPY     82,19   +0,49%
EUR/USD    1,3806   +0,02%
EUR/JPY    113,47   +0,50%

ACTIONS

Les investisseurs, dont l'humeur reste globalement positive malgré les troubles en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, devraient faire un peu monter les places boursières européennes mardi à l'ouverture.

IG Markets prévoit ainsi que le FTSE ouvrira en progression de 15 points à 6.009 points, tandis que le DAX prendrait 24 points à 7.296 points et le CAC, 7 points à 4.117 points.

Les publications de résultats dans l'Union européenne ont été meilleures que prévu, ce qui soutient les marchés à ces niveaux, observe Atif Latif, chez Guardian Stockbrokers, ajoutant que les investisseurs misent sur une hausse et achètent sur repli.

Angus Campbell, chez Capital Spreads, observe toutefois que les investisseurs demeurent nerveux vis-à-vis de la situation en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et qu'ils surveillent de très près l'évolution des cours pétroliers.

Les contrats à terme américains s'inscrivent en légère progression mardi. Wall Street a clôturé en hausse lundi, les investisseurs ayant été soulagés par la stabilisation des prix du pétrole et par des commentaires rassurants du président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley.

Ce dernier a déclaré que si la hausse des prix des matières premières appelait une plus grande vigilance à l'égard de l'inflation, l'économie ne devrait pas afficher une croissance assez solide pour changer la direction de la politique monétaire au cours des prochains mois.

En Asie, les marchés d'actions gagnent du terrain, soutenus par la stabilité des cours pétroliers. Les valeurs chinoises montent grâce à l'apaisement des craintes de nouvelles mesures de resserrement monétaire de la part de Pékin, après la parution de deux indicateurs montrant un ralentissement de la croissance du secteur manufacturier en février.

 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient commencer la séance sur une note mitigée mardi, à l'approche de la publication d'une série d'indicateurs économiques, notamment des indices PMI manufacturiers et des statistiques sur l'inflation, qui pourraient influencer les perspectives d'évolution de la politique monétaire.

Selon un analyste, les Bunds sont maintenant en situation de surachat, alors que plus de 28 milliards d'euros de dette doit être émise cette semaine, et seulement 5 milliards d'euros d'obligations doivent être remboursées.

Les prix des obligations du Trésor sont en baisse mardi. Ils ont grimpé lundi, en réaction à la morosité des statistiques sur la consommation des ménages américains, aux commentaires d'un responsable de la Réserve fédérale américaine et aux achats réalisés par la banque centrale.

Ils ont également profité des achats de fin de mois réalisés par certains gérants de fonds.

"Les flux restent très faibles", car de nombreux investisseurs se préparent à la publication d'indicateurs clés aux Etats-Unis ces prochains jours et à l'audition du président de la Fed, Ben Bernanke, devant le Congrès mardi et mercredi.

 

CHANGES

L'euro gagne du terrain par rapport au dollar mardi, après être monté lundi jusqu'à des points hauts en trois semaines face au billet vert, les investisseurs s'attendant à une évolution des différentiels de taux favorable à la monnaie unique.

La perspective d'un relèvement des taux d'intérêt par la Banque centrale européenne cette année attire les investisseurs vers l'euro, alors qu'aucun resserrement de la politique monétaire aux Etats-Unis ou au Japon n'est attendu pour le moment. Les intervenants s'attendent à ce que, lors de sa conférence de presse prévue jeudi, Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, fasse de nouveau allusion à une possible hausse des taux d'intérêt par la banque centrale.

Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale, doit quant à lui intervenir mardi et mercredi devant le Congrès américain.

Une nette différence de ton entre les deux dirigeants - avec un discours plus accommodant que prévu de la part de Ben Bernanke et des propos restrictifs de J.-C. Trichet - ferait entrer l'euro-dollar dans une nouvelle fourchette de fluctuation", indique Paresh Upadhyaya, stratégiste à Bank of America Merrill Lynch, ajoutant que le prochain seuil à franchir se situe à 1,41 dollar.

La livre sterling, qui évolue dans une marge étroite pour le moment, devrait connaître une phase de consolidation. La devise britannique est soutenue par la perspective d'un resserrement monétaire au Royaume-Uni dans le courant de l'année, et par une moindre aversion au risque de la part des investisseurs. Les inquiétudes au sujet des troubles au Moyen-Orient devraient cependant l'empêcher de beaucoup progresser.

 

PETROLE

Les cours du pétrole sont en hausse mardi. L'engagement de l'Arabie Saoudite à assurer un approvisionnement suffisant du marché a permis d'apaiser quelque peu les inquiétudes des investisseurs, et le cours du brut WTI était en territoire négatif plus tôt en séance, indiquent des analystes.

Vers 07h00, le contrat sur le brut WTI pour livraison en avril coté à New York gagnait 49 cents, à 97,46 dollars le baril. A 06h00, le contrat sur le Brent de la mer du Nord pour livraison en avril progressait de 21 cents, à 112,01 dollars le baril. Le baril de Brent est monté à près de 120 dollars la semaine dernière, en raison des craintes d'une rupture d'approvisionnement.

L'Arabie Saoudite, plus grand producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, s'est engagée à assurer la stabilité du marché pétrolier, face à la chute de la production de la Libye, agitée par des soulèvements.

Chen Xin Yi, analyste matières premières de Barclays Capital, souligne cependant que si l'annonce de l'Arabie Saoudite a permis d'apaiser les inquiétudes au sujet de l'approvisionnement à court terme, le brut qu'elle produit n'est pas exactement l'équivalent de celui de la Libye.

 

 

09:38 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.