25/02/2011

BONSOIR..16H55..PETIT TOUR 0.8 à 1.5% DE HAUSSE.

  • AFP le 25/02/2011 à 16:47

Wall Street réconfortée par la stabilisation des prix du pétrole :

La Bourse de New York évoluait en hausse vendredi en matinée, les investisseurs trouvant du réconfort dans la stabilisation des cours du pétrole malgré une révision à la baisse de la croissance américaine: le Dow Jones gagnait 0,48% et le Nasdaq 1,09%.

Vers 15H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average progressait de 58,32 points à 12.109,18 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 29,92 points à 2.767,72 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 montait de 0,77% (10,07 points) à 1.316,17 points.

Jeudi, Wall Street avait fini sans direction claire, les investisseurs restant nerveux face à la crise libyenne: le Dow Jones avait perdu 0,31% et le S&P 500 0,10%, mais le Nasdaq avait gagné 0,55%.

"Le repli des cours du pétrole contribue à reporter l'attention du marché vers la reprise économique", a constaté Kimberly DuBord, du site financier Briefing.com. "Avec des entreprises en bonne santé et des actions à des prix attractifs, cela continue d'alimenter l'intérêt des investisseurs pour les actions".

Les cours du baril de brut, qui s'étaient envolés jeudi à près de 120 dollars à Londres et plus de 103 dollars à New York, avaient ensuite nettement reflué, et se stabilisaient vendredi, respectivement autour de 111 et 97 dollars.

L'apaisement du marché pétrolier reléguait au second plan une mauvaise nouvelle front de la croissance des Etats-Unis, révisée à la baisse pour le quatrième trimestre à 2,8% en rythme annuel. Les analystes s'attendaient à une révision positive.

Cette révision s'explique par une consommation des ménages moins vigoureuse, un déficit commercial plus large et des dépenses publiques moins élevées que dans les estimations initiales.

"Ce n'est pas un bon signe pour le marché, d'autant qu'avec les tensions actuelles au Moyen-Orient, la hausse des prix du pétrole va mettre la pression sur la consommation", a estimé Lindsey Piegza, de FTN Financial.

"Ce qu'on a appris ce matin, c'est que la consommation n'était pas aussi solide qu'on le pensait, et que la reprise reste fragile", a-t-elle poursuivi.

Autre indicateur du jour, qui porte sur des mesures plus récentes, l'indice de confiance des consommateurs de l'université du Michigan a atteint en février son plus haut niveau depuis janvier 2008.

Du côté des valeurs, le Dow Jones était emmené par Boeing (+2,93% à 72,83 dollars). Le constructeur aéronautique a remporté le contrat géant du renouvellement de la flotte des avions ravitailleurs de l'armée de l'Air américaine.

AIG chutait de 3,98% à 38,82 dollars. L'assureur a publié un bénéfice trimestriel de 2,30 milliards de dollars, mais obtenu principalement grâce à ses cessions.

Le marché obligataire se repliait. Le rendement du bon du Trésor à dix ans progressait à 3,448% contre 3,438% jeudi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,539% contre 4,535% la veille.

 

 

 

#content2cols p { padding: 4pt; font-size: 14px; }#content-news p img, #content-new td img { margin: 8px; }
  • Cercle Finance le 25/02/2011 à 16:47

Devises : le dollar se renforce avec la décrue de l'or noir.


#content2cols p { padding: 4pt; font-size: 14px; }#content-news p img, #content-new td img { margin: 8px; }
(CercleFinance.com) - A l'inverse de la séance de la veille, l'euro repart à la baisse face au dollar, à 1,374 dollar contre 1,38 dollar jeudi soir, le billet vert progressant mécaniquement à la faveur de la décrue du cours du pétrole.

Coté sur le NYMEX, le baril de brut texan WTI se négocie à moins de 97 dollars après avoir atteint 103 dollars la veille: les inquiétudes pour l'approvisionnement en pétrole tendent en effet à s'atténuer car si la situation reste toujours aussi confuse en Libye, les opérateurs se rassurent avec les commentaires de l'Arabie Saoudite au sujet de sa capacité à faire face à un surcroît de demande.

Le dollar se renforce aussi alors que plusieurs membres de la Réserve Fédérale s'interrogent sur la taille du programme de 'quantitative easing', au vu des derniers indicateurs économiques. 'Les débats du prochains FOMC porteront sur une éventuelle réduction du programme d'achat de titres obligataires du Fed', estime-t-on chez Aurel BGC.

A l'inverse, l'euro profite moins que ces derniers jours des spéculations sur un resserrement monétaire en zone euro, la menace inflationniste que faisait peser la flambée des cours de l'or noir s'éloignant.

La monnaie unique reste globalement inchangé face à la livre sterling, à 0,856 livre, et par rapport au franc suisse, à 1,279 franc.

Par rapport à la devise japonaise, l'euro recule sensiblement à 112,4 yens et le dollar cède un peu de terrain à 81,8 yens.
COMMENTAIRES DE L'INVESTISSEUR SUR NYRSTAR...

Nyrstar

  C + 2

Le bénéfice annuel de 0,74 EUR p.a. est conforme aux prévisions. Nyrster a profité de la hausse des cours du zinc, de l'or et de l'argent. Et grâce à son déploiement d'activités minières, son bénéfice et cash-flow d'exploitation devraient nettement monter cette année. Par action, le bénéfice sera freiné par l'augmentation de capital longuement attendue. Par 10 actions détenues (ex-coupon ce soir après bourse), vous pouvez souscrire à 7 actions nouvelles (comprenant feuille strip VVPR) )à 7 EUR p.a. . La ristourne est donc plus élevée que prévue. Le plus étonnant que Nyrstar procède par ailleurs à une réduction de capital de 0,15 EUR par action. Opération superflue mais indicative pour le dividende.

 

La grande décote devrait plomber l'action à court terme. Pour repasser à l'achat, attendez un tassement supplémentaire. En vertu des belles perspectives à long terme, les actionnaires existants peuvent souscrire à l'augmentation de capital, pour peu que le poids en portefeuille de Nyrstar ne devienne pas excessif.

LES INDICES A 16H56..
BEL 20 * 2,696.09 30.12 1.13 %  
AEX 25 * 367.42 3.69 1.01 %  
CAC 40 * 4,079.35 69.71 1.74 %  
Euronext 100 * 728.26 10.32 1.44 %  
Next 150 * 1,713.79 32.51 1.93 %  
DAX 30 7186.58 56.08 0.79 %  
MIB 30 22,386.65 437.92 2.00 %  
IBEX 35 10823.50 175.90 1.65 %  
SMI 6,561.33 45.36 0.70 %  
SLI 1,050.70 10.79 1.04 %  
SPI 5,908.70 43.50 0.74 %  
FTSE™ 100 6004.79 84.81 1.43 %  
Dow Jones * 12134.16 65.66 0.54 %  
Nasdaq 100 2344.26 30.95 1.34 %  
Nasdaq 2772.55 34.65 1.27 %  
OMX Nordic 40 1,086.56 15.88 1.48 %  
OMX Helsinki 25 2,589.11 35.89 1.41 %  
OMX Stockholm 30 1,117.06 14.72 1.33 %  
OMX Copenhagen 20 469.78 7.44 1.61 %  

16:59 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.