21/12/2010

NEIGE TENACE..MARCHES AUSSI..9H43 +0.6%

Les actions devraient profiter d'un meilleur appétit pour le risque

DJIA             11.478,13 points  -0,12%
Nasdaq            2.649,56 points  +0,25%
S&P 500           1.247,08 points  +0,25%
 
Nikkei 225       10.370,53 points  +1,51%
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport au cours à 22h50
 
EUR/USD    1,3173   +0,42%
EUR/JPY    110,22   +0,28%
USD/JPY     83,67   -0,13%
 

ACTIONS

Les marchés d'actions européens pourraient ouvrir en hausse mardi, à la faveur d'un plus grand appétit pour le risque, alors que les tensions dans la péninsule coréenne semblent s'apaiser.

IG Markets prévoit ainsi que le FTSE ouvrira en progression de 32 points à 5.924 points, tandis que le DAX prendrait 22 points à 7.041 points et le CAC, 10 points à 3.895 points.

"Pour les gestionnaires de fonds, cette année a été l'une des plus mauvaises de l'histoire récente", observe Philippe Gijsels, responsable de la recherche chez BNP Paribas Fortis Global Markets, ajoutant que les intervenants tentent maintenant de rattraper la situation.

De nombreux gestionnaires se sont retrouvés trop exposés aux obligations et pas assez aux actions, observe-t-il. "Les achats d'actions vont donc continuer de soutenir les marchés en cette fin d'année".

Selon lui, l'élan des marchés devrait s'essouffler en fin de semaine en raison de la célébration de Noël.

"Nous semblons progresser doucement, mais je pense qu'à moins d'un franchissement convaincant du seuil de 5.900 points pour le FTSE, la hausse devrait s'essouffler alors que l'impact des perturbations liées aux chutes de neige commence à se faire sentir sur l'économie" britannique, note l'opérateur Rajesh Patel, chez Spread Co.

Les contrats à terme américains s'inscrivent en hausse mardi. Wall Street a évolué dans une fourchette étroite lundi et le plongeon d'American Express a pesé sur l'indice Dow Jones. Le marché a été soumis à des influences contradictoires, ont observé des investisseurs.

"D'un côté, il y a des signaux positifs sur l'économie d'une manière générale" et de l'autre, la situation des obligations municipales, de l'Europe et de la Corée", observe Earl Mills, chez Jurika Mills & Kiefer.

Les marchés ont gagné du terrain en Asie mardi, Séoul et Tokyo ayant bénéficié de l'apaisement des tension dans la péninsule coréenne.

 
 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient ouvrir sur une note contrastée mardi, alors que les investisseurs jouent la prudence.

"On observe une certaine nervosité liée aux dettes souveraines en général, et on pourrait assister à des mouvements vers les valeurs refuges sur un marché illiquide", indique un stratégiste.

La confiance des ménages britanniques est restée solide en décembre, montre l'indice mensuel publié mardi par l'institut de sondage GfK NOP.

Les emprunts du Trésor américain restent stables mardi, après avoir progressé lundi à la faveur d'une importante opération de rachat de titres du Trésor lancée par la Réserve fédérale.

Kevin Walter, responsable du trading chez BNP Paribas Securities Corp. à New York, estime qu'en cas de nouveaux ajustements de positions avant la fin de l'année, ces opérations se feront probablement à la vente.

 
 

CHANGES

L'euro progresse en réaction à des commentaires du vice-Premier ministre chinois Wang Qishan, qui a déclaré que la Chine soutenait les efforts des autorités européennes pour stabiliser les marchés mondiaux à la suite de la crise de la dette en Europe. La monnaie unique se heurte toutefois à quelque résistance et pourrait se replier en séance.

D'après certains analystes du marché, ces remarques suggèrent que la Chine, un important pays créancier, se réjouit que les autorités européennes s'efforcent d'éviter une aggravation de cette crise responsable d'une dépréciation de l'euro, et que le pays pourrait augmenter ses réserves d'actifs libellés en euros.

"Ces commentaires ne le formulent pas de manière explicite, mais ils impliquent que la Chine pourrait augmenter ses achats de dette de la zone euro destinés à ses réserves", observe Yuji Kameoka, stratégiste changes chez Daiwa Institute of Research.

Par ailleurs, la livre sterling monte face au dollar mais recule contre l'euro. Compte tenu de l'absence de catalyseurs au Royaume-Uni, les investisseurs compteront sur des facteurs extérieurs pour faire sortir la livre de ses étroites fourchettes de fluctuation.

 
 

PETROLE

Les cours du pétrole brut sont en hausse mardi, soutenus par les températures hivernales dans l'hémisphère Nord et par l'anticipation d'une hausse de la demande pendant les fêtes de Noël, indiquent les analystes.

A 06h00, le contrat de février sur le Brent de la mer du Nord gagnait 11 cents à 92,85 dollars le baril. Vers 07h00, le contrat de février sur le brut léger coté au Nymex prenait également 11 cents, à 89,48 dollars le baril.

INDICES A 9H48..

BEL 20 * 2625.78 10.93 0.42 %  
AEX 25 * 355.41 2.26 0.64 %  
CAC 40 * 3902.91 17.83 0.46 %  
Euronext 100 * 705.25 3.59 0.51 %  
Next 150 * 1681.32 5.80 0.35 %  
DAX 30 7060.20 41.60 0.59 %  
MIB 30 20,543.42 169.76 0.83 %  
BEL 20 * 2,625.89 11.04 0.42 %  
SMI 6,550.78 29.53 0.45 %  
SLI 1,033.65 5.18 0.50 %  
SPI 5,879.16 26.20 0.45 %  
FTSE™ 100 5936.55 44.94 0.76 %  
Dow Jones * 11,478.13 -13.78 -0.12 %  
Nasdaq 100 2,223.04 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,649.56 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,105.70 8.35 0.76 %  
OMX Helsinki 25 2,626.49 33.45 1.29 %  
OMX Stockholm 30 1,162.50 8.31 0.72 %  
OMX Copenhagen 20 456.14 2.29 0.51 %

09:48 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.