09/12/2010

APPAREMENT,l'IRLANDE RASSURE..BANQUES EN HAUSSE.

IG MARKET SE TROMPE...

Selon IG Markets, le FTSE pourrait céder 23 points à l'ouverture, à 5.785 points, le DAX reculerait de 28 points à 6.974 points et le CAC perdrait 24 points à 3.786 points.

IG Markets pense toutefois que les investisseurs profiteront de la baisse pour revenir sur les valeurs dans les séances qui viennent.

Les contrats à terme de Wall Street sont en repli mercredi, après une clôture contrastée aux Etats-Unis mardi.

3M, qui a annoncé une prévision de croissance du chiffre d'affaires organique légèrement inférieure pour 2011 à son objectif de long terme, a accusé une baisse de 3,1%. General Electric a en revanche gagné 2%, Chevron a pris 1,6% et Caterpillar a progressé de 1,3%.

Les marchés d'actions asiatiques évoluent de manière inégale mercredi, la Bourse de Séoul étant déstabilisée par de nouvelles tensions politiques tandis que l'affaiblissement du yen soutient les entreprises exportatrices à Tokyo.

"Les investisseurs se montrent hésitants après le recul des actions et des matières premières observé à l'approche de la clôture de Wall Street", constate Jamie Spiteri, responsable du trading chez Shaw Stockbroking à Sydney.

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient évoluer de façon mitigée, voire baisser mercredi, après le plongeon des obligations du Trésor américain mardi.

L'Allemagne va émettre mercredi pour 5 milliards d'euros de schatz.

Après la présentation du budget irlandais devant le Parlement, l'attention va se tourner vers d'autres pays dits "périphériques" de la zone euro, mais l'aversion au risque semble pour le moment s'être atténuée.

"Le resserrement de la politique monétaire en Chine, la crise de la dette souveraine dans la zone euro et la décision de poursuivre les mesures d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis restent les thèmes inévitables", relève IG Markets.

Les marchés attendent la réunion de la Banque d'Angleterre jeudi. Selon les prévisions, la banque centrale britannique devrait maintenir ses mesures de politique monétaire inchangées, comme le suggèrent les récentes déclarations de certains de ses membres, qui ont affirmé que les risques d'accentuation de l'inflation et de croissance économique lente restaient équilibrés.

Les prix des obligations du Trésor américain sont à nouveau en baisse mercredi, après avoir plongé mardi, tandis que les taux d'intérêt ont bondi à leur plus haut niveau depuis juin, en réaction au compromis fiscal conclu par le président américain Barack Obama.

La prolongation des allègements d'impôts prévue dans ce compromis a alimenté les craintes d'une hausse de l'inflation ainsi que les inquiétudes au sujet des finances des Etats-Unis, le pays émettant déjà des montants records de dette pour combler un déficit budgétaire qui atteint plus de 1.000 milliards de dollars par an.

L'agence de notation Moody's a indiqué mardi que la note AAA des Etats-Unis était stable pour le moment, mais qu'elle risquait d'être négativement affectée par la prolongation des réductions d'impôts, et si le gouvernement ne parvenait pas à maîtriser sa dette.

CHANGES

Le dollar est en hausse face à l'euro mercredi, après avoir gagné du terrain mardi à la faveur de la progression des rendements des obligations américaines et de la décision du président Obama de prolonger les réductions d'impôts mises en place par George W. Bush.

"Le rebond du dollar est logique compte tenu du plus grand avantage qu'il présente en termes de rendement", indique Greg Gibbs, stratégiste changes chez RBS à Sydney. Cependant, il ne devrait pas s'agir d'une inflexion majeure de l'évolution du billet vert, car le programme d'achat de titres obligataires de la Fed va continuer à peser sur les rendements de la partie courte, souligne-t-il.

La livre sterling, en baisse face au dollar, devrait rester dans une étroite fourchette technique contre l'euro mercredi.

PETROLE

Le brut est en baisse mercredi, sous l'effet de prises de bénéfices après la montée des cours, lundi, à leurs plus hauts niveaux en deux ans, indiquent des analystes.

Vers 7h00, le contrat de référence de New York, sur le brut léger doux pour livraison en janvier, perdait 92 cents à 87,77 dollars le baril.

A 6h00, le Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier abandonnait 59 cents, à 90,80 dollars.

"Le fléchissement observé hier et aujourd'hui n'est rien qu'un peu de prises de bénéfices", analyse Ben Westmore, économiste en charge de l'énergie et des minéraux chez National Australia Bank à Melbourne.

Les cours du brut sont montés lundi à leur plus haut niveau depuis deux ans, à l'issue de quatre séances consécutives de hausse, avant de se replier lorsque les opérateurs ont commencé à prendre leurs gains.

Selon B.Westmore, la crise persistante de la dette souveraine dans la zone euro a également pesé sur le marché pétrolier.

World stock markets higher amid growth hopes

World stock markets mostly higher amid Japan growth, US tax cuts extension

ap
On Thursday December 9, 2010, 3:44 am

BANGKOK (AP) -- World stock markets mostly advanced Thursday after Japan's third quarter GDP was revised higher and the extension of U.S. tax cuts boosted expectations of stronger economic growth in the short-term.

The upswing came after modest gains in the U.S., where stocks fluctuated before turning positive late in the session. A compromise in Washington to extend tax cuts boosted shares and sent bond prices sharply lower, as some investors expect it to lead to stronger growth in the world's No. 1 economy.

Early in Europe, France's CAC-40 was up 0.7 percent at 3,858.85 and Germany's DAX rose 0.5 percent to 7,013.24. Britain's FTSE 100 gained 0.6 percent to 5,831.16.

Wall Street was set to rise with Dow futures ahead by 53 points, or 0.5 percent, at 11,421 and S&P futures up by 6.4, or 0.5 percent, to 1,235.30.

In Asia, Japan's benchmark Nikkei 225 stock average closed up 0.5 percent to 10,285.88 as the dollar hovered near 84 yen, bolstering exporters who in past months were struggling against a much stronger yen.

Adding to the positive mood was revised figures that showed the economy grew an annualized 4.5 percent in the third quarter, more than initially estimated.

Hong Kong's Hang Seng index rose 0.3 percent to 23,171.80. South Korea's Kospi jumped 1.7 percent to 1,988.96 thanks to buying of tech and banking shares.

Australia's S&P/ASX 200 climbed 0.9 percent to 4,741.30 amid figures showing the unemployment rate fell to 5.2 percent and the number of employed people jumped by 54,600.

China's Shanghai Composite Index bucked the trend, losing 1.3 percent to 2,810.95 amid continued jitters that interest rates will be raised by the central bank. Benchmarks in Taiwan and Singapore climbed.

The Dow Jones industrial average inched up 0.1 percent to 11,372.48 on Wednesday. The broader Standard & Poor's 500 index rose 0.4 percent, to a new yearly high of 1,228.28.

In currencies, the dollar slipped to 83.80 yen from 84.01. The euro rose to $1.3293 from $1.3261.

Benchmark crude for January delivery climbed $1.10 to $89.39 a barrel in electronic trading on the New York Mercantile Exchange. The contract lost 41 cents to settle at $88.28 on Wednesday.



DOLLAR A  1.3295  GOLD  A 1389$ ET OIL A  89.30$

INDICES A 9H47...

BEL 20 * 2634.94 17.50 0.67 %  
AEX 25 * 349.40 2.68 0.77 %  
CAC 40 * 3862.92 30.94 0.81 %  
Euronext 100 * 699.83 5.47 0.79 %  
Next 150 * 1664.24 7.42 0.45 %  
DAX 30 7003.57 27.70 0.40 %  
MIB 30 20,583.35 189.40 0.93 %  
BEL 20 * 2,633.00 15.56 0.59 %  
SMI 6,541.54 33.41 0.51 %  
SLI 1,039.04 5.63 0.54 %  
SPI 5,872.27 27.00 0.46 %  
FTSE™ 100 5,668.70 0.00 0.00 %  
Dow Jones * 11,372.48 13.32 0.12 %  
Nasdaq 100 2,200.60 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,609.16 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,076.30 2.81 0.26 %  
OMX Helsinki 25 2,584.73 13.19 0.51 %  
OMX Stockholm 30 1,145.20 -0.43 -0.04 %  
OMX Copenhagen 20 443.81 1.01 0.23 %  

09:47 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.