29/10/2010

BONJOUR TOUT LE MONDE ET NIC AUSSI...

Prudence avant le week-end et la réunion de la Fed

DJ Eurostoxx 50   2.845,53 points  +0,57%
CAC 40            3.834,84 points  +0,50%
DAX 30            6.595,28 points  +0,42%
FTSE 100          5.677,89 points  +0,56%
SMI               6.484,71 points  +0,08%
AEX                 338,10 points  +0,03%
BEL 20            2.677,40 points  +0,18%
FTSE Mib         21.509,62 points  +1,22%
IBEX 35          10.753,50 points  +0,50%
 
DJIA             11.113,95 points  -0,11%
Nasdaq            2.507,37 points  +0,16%
S&P 500           1.183,78 points  +0,11%
 
Nikkei 225        9.231,20 points  -1,44% (à 7h25)
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport au cours à 23h50
 
EUR/USD    1,3897   -0,24%
EUR/JPY    112,04   -0,70%
USD/JPY     80,63   -0,47%
 
 

ACTIONS

Les valeurs européennes devraient ouvrir en baisse vendredi, sur fond d'ajustements de positions avant le week-end et la réunion du comité de politique monétaire de la Fed la semaine prochaine.

IG Markets prévoit pour l'ouverture que le FTSE cédera 9 points, à 5.669 points, tandis que le DAX abandonnerait 14 points, à 6.581 points. Le CAC est attendu en repli de 15 points, à 3.820 points.

Les prix des contrats à terme de Wall Street s'inscrivent en recul vendredi. Les marchés américains ont cédé du terrain jeudi malgré une forte diminution des demandes hebdomadaires d'allocation chômage, pénalisés par un regain de prudence des investisseurs avant la réunion de la Fed la semaine prochaine.

Selon Jack Ablin, responsable des investissements chez Harris Private Bank, les intervenants sont inquiets au sujet des décisions que pourrait prendre la Fed la semaine prochaine, notamment parce que les spécialistes en valeurs du Trésor ont été sondés par la Réserve fédérale pour déterminer le montant maximal de rachats de titres que les marchés supporteraient et quel effet cela aurait sur les rendements.

Les places financières asiatiques sont, dans l'ensemble, en légère baisse vendredi, les craintes à l'égard des perspectives de résultats pesant sur le moral des investisseurs à Séoul et Tokyo, tandis qu'AIA Group affiche une solide progression après son introduction à la Bourse de Hong Kong, qui cède néanmoins du terrain. A 7h25, l'indice Nikkei perdait 1,4% à Tokyo, à 9.231,2 points.

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts devraient ouvrir en légère hausse vendredi, alors que le marché tente d'anticiper les mesures d'assouplissement que pourrait prendre la Réserve fédérale la semaine prochaine.

"Nous avons assisté à un fort mouvement de vente ces deux derniers jours, et les valorisations actuelles attirent quelques investisseurs", constate Marc Ostwald de Monument Securities.

Les données provisoires sur l'inflation dans la zone euro au mois d'octobre ne devraient montrer aucun changement par rapport à septembre.

Un opérateur note que des informations de presse signalant une éventuelle participation de la Chine aux futures adjudications de titres du Portugal ont stimulé l'optimisme du marché à l'égard des économies périphériques de la région.

L'indice GfK de confiance des ménages au Royaume-Uni, publié vendredi, est contre toute attente ressorti en hausse en octobre, principalement grâce à une amélioration des perspectives des ménages concernant leur situation financière pour les douze prochains mois.

Les prix des emprunts du Trésor américain gagnent du terrain vendredi, après avoir déjà monté jeudi.

L'accueil favorable réservé à une adjudication de titres à 7 ans pour 29 milliards de dollars a soutenu les obligations américaines. L'opération a rencontré la demande la plus forte depuis que les titres à 7 ans ont été réintroduits en février 2009.

CHANGES

L'euro et le dollar sont en baisse face au yen, le recul des actions renforçant la demande pour la monnaie japonaise du fait de son statut de devise refuge.

Le billet vert continue de pâtir d'une manière générale des spéculations persistantes à l'égard de l'ampleur et de la portée d'un possible deuxième train de mesures d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis.

La livre sterling pourrait s'orienter à la baisse jusqu'à la publication du PIB américain du troisième trimestre. Mais la devise britannique reste soutenue par une progression inattendue de l'indicateur GfK de confiance des ménages.

PETROLE

Les cours du pétrole brut sont en baisse vendredi, alors que le billet vert opère une légère remontée face à l'euro, indiquent les analystes.

A 06h00, le contrat de décembre sur le Brent de la mer du Nord reculait de 16 cents, à 83,43 dollars le baril, tandis que vers 07h00, le contrat de décembre sur le brut léger coté au Nymex cédait 53 cents, à 81,65 dollars le baril.

"Le dollar s'est un peu renforcé contre l'euro, ce qui se répercute sur les cours du pétrole", indique Victor Shum, du cabinet de conseil en énergie Purvin and Gertz à Singapour.

L'analyste note également que le marché attend la réunion de la Réserve fédérale prévue la semaine prochaine, pour obtenir des indications sur l'envergure d'un éventuel nouveau programme de soutien à l'économie.


09:05 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.