25/10/2010

15H05..PETIT SURVOL + 0.4 à +0.6 % SUR EUROPE

  • NE PAS PERDRE DE VUE ELECTIONS US 2/11...ATN AU DOLLAR A CE MOMENT LA!!...CC. 
  • AFP le 25/10/2010 à 14:49

L'euro poursuit sa hausse face au dollar après la réunion du G20 Finances :

 

#content2cols p { padding: 4pt; font-size: 14px; }#content-news p img, #content-new td img { margin: 8px; }

L'euro continuait à progresser face au dollar lundi, fermement ancré au-dessus de 1,40 dollar, après un accord des pays du G20 pour éviter une guerre des monnaies qui ne définit toutefois pas d'objectifs précis, et à l'orée d'une semaine chargée en indicateurs.

Vers 13H00 GMT (15H00 à Paris), l'euro valait 1,4022 contre 1,3949 dollar vendredi à 21H00 GMT.

L'euro baissait face à la monnaie nippone à 113,05 yens contre à 113,48 yens vendredi soir.

Le dollar perdait aussi du terrain face au yen à 80,62 yens contre 81,34 yens vendredi, après être tombé quelques minutes jusqu'à 80,41 yens, un nouveau plus bas depuis avril 1995.

Après deux jours de débats à Gyeongju, en Corée du Sud, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 sont parvenus samedi à un accord pour réduire les déséquilibres commerciaux et éviter une guerre des monnaies.

Ils sont notamment convenus de limiter les déséquilibres de leurs comptes courants et de s'abstenir d'intervenir pour dévaluer leurs devises, afin de soutenir la croissance mondiale, mais sans fixer de limites chiffrées.

Les marchés financiers attendaient que le G20 adopte une position forte concernant leur politique monétaire avant le sommet des 11 et 12 novembre à Séoul.

"Les opérateurs avaient été plus prudents avant la réunion du G20 (de ce week-end, ndlr), mais ils peuvent désormais vendre des dollars de façon plus détendue" la publication d'un communiqué qui n'a pas donné de direction claire sur la politique monétaire, commentaient les analystes de Commerzbank.

Le billet vert se trouvait donc de nouveau sous la pression de craintes sur la vigueur de la reprise économique aux Etats-Unis, qui alimentent depuis cet été les spéculations sur une éventuelle mise en place de nouvelles mesures de soutien par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Pour de nombreux observateurs, ces mesures devraient d'ailleurs être annoncées à l'issue de la prochaine réunion de politique monétaire de l'institution début novembre.

Le dollar devrait donc continuer à plier d'ici là, plus ou moins fortement au gré de la publication d'indicateurs économiques américains, anticipaient des analystes.

La semaine sera en effet marquée par des indicateurs immobiliers lundi et mardi, un des secteurs particulièrement touchés par la crise et qui peine à se redresser, mais surtout par la publication vendredi de la première estimation du Produit intérieur brut (PIB) américain pour le troisième trimestre.

Vers 13H00 GMT, la devise helvétique remontait légèrement face à l'euro à 1,3606 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert à 0,9703 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique baissait face à l'euro à 89,18 pence pour un euro, après être tombé jusqu'à 89,41 pence, un plus bas depuis fin mars. La livre gagnait cependant du terrain face au billet vert à 1,5722 dollar.

L'once d'or a fini à 1.345 dollars au fixing du matin contre 1.322,50 dollars vendredi soir.



AMERICAN MARKETS OUTLOOK: With Ben Bernanke due to address the Federal Reserve symposium later, stocks are called to open higher in line with domestic futures and supported by the weak dollar.

"The main focus today is the relative weakness of the dollar, which is creating a domino effect in the market," says Joshua Raymond at City Index.

"Although [recent] earnings are in line with expectations, it's the dollar that's driving the market, pushing up commodity equities."

At 1046 GMT, S&P 500 futures were up 8.4 points at 1189.1, Nasdaq 100 futures were up 11.25 points at 2115.3 and Dow industrial futures were up 65.5 points at 11153.5.

EUROPEAN MARKETS: London stocks were off highs but remained in the black as mining stocks advanced. Antofagasta +4% and Kazakhmys +3.7% as metals prices rose on the back of a weaker dollar. Burberry +3.4% as M&A activity in the luxury goods sector picked up, after LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton took a large stake in Hermes International.

London's FTSE 100 is up 0.7% at 5781.4, in Frankfurt the DAX is up 0.7% at 6651.6, in Paris the CAC 40 is up 0.6% at 3890.46.

Bunds and gilts reversed earlier declines to track treasurys higher.

At 1025 GMT, December bunds were up 0.04 at 129.69, while December gilts were up 0.16 at 124.69.

A pledge by finance ministers from the Group of 20 industrial and developing nations to refrain from currency devaluations opened the way for more dollar selling Monday.

Libellé Dernier Var.
EUR/USD 1.4024 0.51%
Euribor 1 an 1.521 0.13%
Gold Index 1343.30 1.14%
Pétrole (New York) 82.39 0.86%

15:09 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.