21/10/2010

BONJOUR TOUT LE MONDE...FIFRELIN DE HAUSSE.9H48

DJIA             11.107,97 points  +1,18%
Nasdaq            2.457,39 points  +0,84%
S&P 500           1.178,17 points  +1,05%
 
Nikkei 225        9.363,95 points  -0,19% (à 7h25)
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport au cours à 23h50
 
EUR/USD    1,3915   -0,30%
EUR/JPY    112,97   -0,22%
USD/JPY     81,18   +0,06%
 
 

ACTIONS

Les places boursières européennes pourraient ouvrir en léger repli jeudi avant une nouvelle série de publications de résultats d'entreprises susceptibles d'influencer le marché.

IG Markets prévoit que le FTSE ouvrira en baisse de 11 points à 5.718 points, tandis que le DAX perdrait 2 points à 6.522 points et que le CAC ouvrirait inchangé à 3.828 points.

Les investisseurs doivent également faire face au potentiel de plus en plus fort de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis, voire au Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, le bilan sur les dépenses publiques ne contenait pas beaucoup de surprises, mais la possibilité d'une taxe bancaire prolongée a pesé sur les valeurs du secteur, surtout sur RBS mercredi, note CMC Markets.

Les contrats à terme américains présentent un tableau contrasté jeudi, après un bond de Wall Street mercredi, qui a permis au marché d'effacer une grande partie des pertes de la veille. Les perspectives positives du secteur financier et une série de résultats solides de la part de compagnies aériennes et d'autres grands groupes ont alimenté l'optimisme des investisseurs.

En Asie jeudi, les nouvelles sur la Chine ont dominé les échanges. les marchés d'actions ont enregistré une performance mitigée, certains exportateurs à Tokyo ayant récupéré le terrain perdu auparavant lorsque le yen s'est écarté de ses points hauts. Les banques et les courtiers ont reculé à Shanghai après l'annonce d'un ralentissement de la croissance du PIB chinois au troisième trimestre, à 9,6%, contre 10,3% au deuxième trimestre.

OBLIGATIONS

Les Bunds pourraient présenter un tableau contrasté à l'ouverture jeudi, en parallèle d'un processus de normalisation sur les marchés monétaires.

"Les excès de liquidités du système bancaire se réduisent, ce qui a pour conséquence une baisse des maturités courtes. Par ailleurs, une certaine confusion continue de régner sur le marché concernant les perspectives de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis", fait observer un opérateur à Londres.

Jeudi, les indices préliminaires des directeurs d'achat de la zone euro pour le mois d'octobre seront surveillés. Un nouveau ralentissement est attendu pour la période en raison notamment d'une demande mondiale moribonde.

Les gilts devraient également débuter la séance sans tendance marquée. Le gouvernement britannique a confirmé mercredi son programme de restrictions budgétaires. Marc Ostwald, stratégiste chez Monument Securities souligne toutefois que le marché n'a pas obtenu suffisamment de détails quant à la mise en oeuvre de ces coupes budgétaires.

Les emprunts d'Etat américains sont stables jeudi, au lendemain d'une baisse des rendements des maturités courtes, tombés à de nouveaux points bas records après que le Livre beige de la Fed a dépeint une faible croissance économique aux Etats-Unis.

Le rendement du bon à 2 ans a perdu 1 point de base, à 0,36%, après son plus-bas historique de 0,33%. Le rendement du bon à 10 ans a quant à lui reculé de 2 points de base, à 2,46%.

"Le Livre beige n'a rien révélé de la position de la Fed sur l'assouplissement quantitatif", déplore Anthony Valeri, stratégiste chez LPL Financial.

CHANGES

Le dollar progresse face aux autres grandes devises telles que l'euro et la livre, tandis que les marchés assimilent une série de commentaires de la part du secrétaire au Trésor américain.

Timothy Geithner a ainsi déclaré qu'il profiterait de la réunion des ministres des Finances du G20 pour avancer dans les efforts de rééquilibrage de l'économie mondiale, afin de la rendre moins dépendante de la consommation américaine, ainsi que pour pousser vers l'instauration de "normes" en matière de politique de changes.

T.Geithner a ajouté dans un entretien accordé au a Wall Street Journal que les grandes devises étaient plus ou moins alignées désormais, ce qui suggère que le dollar n'a pas besoin de descendre plus bas.

"Le fait que les investisseurs aient réagi si nerveusement à ces commentaires suggère que la paire dollar/yen atteint un niveau susceptible de déclencher un rebond technique, observe Yutaka Yoshii, chez Mito Securities.

Les cambistes estiment toutefois que la tendance baissière du dollar ne va probablement pas se renverser à court terme.

La livre sterling se replie légèrement face au billet vert mais monte un peu face à l'euro. La perspective de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif au Royaume-Uni devrait limiter le potentiel de hausse de la devise.

PETROLE

Les cours du pétrole se replient jeudi, les opérateurs prenant leurs bénéfices de la séance de mercredi, indiquent des analystes.

Vers 6h00, le contrat de décembre sur le brut léger doux perdait 21 cents sur le Nymex, à 82,33 dollars, tandis que le brent de mer du Nord à livraison décembre abandonnait 29 cents, à 83,31 dollars.

Mercredi, les prix ont bondi en réaction au recul du dollar et à l'augmentation moindre que prévu des stocks américains de pétrole.

Le 21/10/2010 à 09:32

La Bourse de Paris prudente avant les indicateurs américains

 

PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris est en légère baisse en début de séance jeudi dans l'attente de statistiques d'activité aux Etats-Unis, où seront aussi publiées les inscriptions hebdomadaires au chômage et les indicateurs avancés.

Vers 09h25, l'indice CAC 40
3842.62 | +0.38% | 21/10/2010 - 09h50

 
Cliquez ici !
CAC 40 (PX1 3842.62 +0.38%) recule de 0,08% à 3.825,20 points.

Pernod Ricard (+ 4,37%), Danone (+2,35%) Accor (+1,36%) et Publicis (+0,8%), qui ont publié des chiffres d'affaires meilleurs que prévu et/ou relevé leurs prévisions pour 2010, sont dans l'ordre en tête des hausses du CAC 40.

Axa (-1,49%) accuse la plus forte baisse du CAC, Exane BNP Paribas
51.88 | -0.63% | 21/10/2010 - 09h35
Cours - Actualités | Consensus | Société
 
BNP Paribas (BNP 51.88 -0.63%) ayant abaissé son conseil sur la valeur de surperformance à neutre.

Londres perd 0,09% et Francfort 0,08%. Les indices paneuropéens, EuroStoxx 50 et EuroFirst 300, perdent 0,22% et 0,33%.

Le dollar est stable et s'échange comme mercredi soir autour de 1,3960 pour un euro.

Le pétrole brut léger américain se traite en baisse de 58 cents à 81,96 dollars le baril.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

© 2010 Reuters -

09:51 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.